Mort du petit Dean: Dave De Kock sera jugé en Belgique

Dave De Kock sera jugé en Belgique pour la mort du petit Dean Verberckmoes (4 ans), a confirmé ce mercredi soir le parquet néerlandais à l’agence Belga.

Mort du petit Dean: Dave De Kock sera jugé en Belgique

Dave De Kock sera poursuivi en Belgique pour l’enlèvement et l’assassinat de Dean Verberckmoes, a indiqué ce mercredi le ministère public néerlandais à l’agence Belga.

Les enquêteurs belges et néerlandais, qui ont tenu une réunion de coordination à Bergen-op-Zoom afin de faire le point sur l’enquête menée à la suite de l’enlèvement et la mort du petit Dean Verberckmoes, âgé de quatre ans, devaient décider où les suspects Dave De Kock et sa compagne néerlandaise R. W. seraient poursuivis. Les deux pays devaient formellement convenir que le suspect serait remis à la Belgique, où se poursuivra l’instruction, avait appris l’agence Belga à bonne source.

Dave De Kock est incarcéré aux Pays-Bas et poursuivi pour l’enlèvement et son implication dans la mort du garçon de quatre ans. L’enquête doit encore déterminer où le suspect et l’enfant se sont rendus aux Pays-Bas et où la victime a été tuée. Les résultats de l’autopsie, qui peuvent donner une meilleure estimation de l’heure du décès, pourront également être utiles. Le corps a été retrouvé aux Pays-Bas, à Neeltje Jans, en Zélande, et l’homme a été arrêté à Meerkerk, dans la province d’Utrecht.

En Belgique, le juge d’instruction de Termonde a placé sous mandat d’arrêt du chef d’enlèvement et d’assassinat la compagne de M. De Kock, R.W. Elle a été arrêtée dans la nuit de lundi à mardi lors d’une perquisition à Saint-Gilles-Waes, dans l’immeuble où elle vivait avec M. De Kock.

La Belgique a officiellement demandé le transfèrement du suspect via un mandat d’arrêt européen. Jeudi, il comparaîtra à ce sujet devant le "juge-commissaire", l’équivalent néerlandais du juge d’instruction, à Amsterdam.

"La victime, les proches et le suspect étant belges, il est plus opportun que les poursuites aient lieu en Belgique", a précisé le ministère public néerlandais. "Les résultats du volet néerlandais de l’enquête seront transmis en Belgique. Des deux côtés de la frontière, les investigations se poursuivent."

Le parquet de Flandre orientale sera désormais le seul à communiquer sur le dossier. Il n’a pour l’instant rien révélé quant à l’autopsie de la victime réalisée mercredi à La Haye.

Le transfert du suspect pourrait intervenir dans les jours qui viennent, s’il ne s’y oppose pas. Le ministre de la Justice a indiqué à La Chambre que dans ce cas, la procédure pourrait prendre jusqu’à 60 jours.

Dès son arrivée en Belgique, l’individu sera présenté au juge d’instruction de Termonde qui décidera de son inculpation.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Sur le même sujet