La FEF ne veut pas d’un examen d’entrée en médecine organisé en une seule session

Dans un communiqué diffusé mercredi, l’organisation étudiante affiche son opposition à un examen d’entrée organisé en une session unique.

La FEF ne veut pas d’un examen d’entrée en médecine organisé en une seule session

La Fédération des étudiants francophones (FEF) a exprimé mercredi son opposition à la proposition des recteurs et des doyens de facultés de médecine d’organiser l’examen d’entrée aux études de médecine et de dentisterie sur une seule session, contre deux actuellement.

Avec cette proposition avancée mardi, les recteurs entendent calmer la volonté du fédéral d’imposer un second verrou aux études de médecine en Fédération Wallonie-Bruxelles, laquelle diplôme chaque année bien plus de nouveaux médecins qu’il n’y a de numéros Inami prévus pour eux.

"Un récent rapport de l’Académie de recherche et d’enseignement supérieur (ARES), dont le conseil d’administration a en majorité voté pour le maintien des deux sessions, démontre toute l’importance de garder cette deuxième opportunité", souligne la FEF.

"Lors de la dernière édition, ce sont 6.274 personnes qui ont présenté l’examen d’entrée avec un taux de réussite de seulement 8,9% lors de la première session (soit 483 lauréats). La deuxième session avait alors permis d’atteindre un niveau de lauréats plus important, mais toujours trop faible. De manière générale, 73,9% des candidats améliorent leurs résultats lorsqu’ils présentent l’examen une seconde fois, et peu d’étudiants peuvent se permettre d’attendre un an entre le passage de deux épreuves", insiste-t-elle.

Plutôt que de limiter l’accès à une formation et de facto à une profession déjà en pénurie, la FEF appelle les acteurs de l’enseignement supérieur à ne pas "céder à la pression exercée par le fédéral".

"Face aux pénuries et aux enjeux majeurs de santé publique auxquels nous sommes confrontés, toutes les vocations se présentant dans nos facultés de médecine doivent être accueillies et encouragées", conclut l’organisation.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.