Camion charnier: le leader des trafiquants d’êtres humains condamné à 15 ans de prison

Le tribunal correctionnel de Bruges a condamné à 15 ans de prison un Vietnamien considéré comme la tête pensante des trafiquants d’êtres humains, poursuivi pour la mort de 39 migrants dans un camion réfrigéré en Angleterre.

Camion charnier: le leader des trafiquants d’êtres humains condamné à 15 ans de prison

Dix-sept autres membres de la bande organisée ont été condamnés à des peines de prison allant d’un à 10 ans.

Le leader, Vo Van Hong, a insisté en vain sur le fait qu’il n’avait rien à voir avec ce trafic d’êtres humains. Le tribunal l’a condamné non seulement à la peine maximale de 15 ans de prison, mais aussi à une amende de 920.000 euros et à une confiscation de près de 2,3 millions d’euros.

N. Long (46 ans) a été condamné à 10 ans de prison, 480.000 euros d’amende et 337.000 euros de confiscation. Dix autres personnes d’origine vietnamienne ont été condamnées à des peines comprises entre un an et 50 mois de prison. Enfin, six chauffeurs de taxi ont été condamnés à des peines allant de 2 à 7 ans d’emprisonnement pour leur rôle dans l’affaire. Les peines les plus légères ont été prononcées avec sursis.

Les corps des 39 victimes, toutes de nationalité vietnamienne et parmi lesquelles trois mineurs, avaient été découverts à bord d’un camion frigorifique le 23 octobre 2019 dans le comté britannique d’Essex. Il est rapidement apparu que le conteneur qui les transportait avait quitté Zeebrugge pour Purfleet la veille. Dans le volet belge de l’enquête, deux planques ont été découvertes par les enquêteurs à Anderlecht. Au total, la bande autour de Vo Van Hong pourrait être liée à 130 passages clandestins vers le Royaume-Uni.

Tous les accusés avaient demandé l’acquittement pour trafic d’êtres humains. Les juges ont admis n’avoir pas suffisamment d’éléments pour condamner quatre chauffeurs de taxi. Les poursuites pénales ont par ailleurs été abandonnées pour un Vietnamien de 47 ans. Ce dernier était poursuivi en tant que membre de la bande, mais avait déjà été condamné pour cela dans un autre dossier.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.