L’IMPORTANCE DE LA QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR

Si la ventilation est sur toutes les lèvres depuis l’avènement de la crise sanitaire, elle est aussi nécessaire pour une série d’autres raisons.

Dominique Nuydt

En effet, les normes d'isolation de plus en plus strictes pour limiter les déperditions énergétiques présentent également une série de désavantages. "De multiples études ont mis en évidence l'impact du climat intérieur sur la santé des occupants. La mauvaise qualité de l'air intérieur semble être responsable du nombre croissant d'allergies et d'infections respiratoires, en particulier chez les enfants. Cela engendre également fatigue et nervosité", explique Pieter Salmon, de la société JMD Ventilation à Seneffe. Installer un système de ventilation est d'ailleurs obligatoire en Wallonie pour toute nouvelle construction, ainsi que pour les maisons anciennes qui sont profondément isolées. Chauffage, isolation et ventilation sont d'ailleurs un trio indissociable pour atteindre les fameuses normes PEB. La ventilation d'une maison doit aussi répondre à des normes bien précises: le débit d'air frais et d'air évacué doit atteindre les 3,6 m³ par heure par m² de surface. "Dans les maisons très bien isolées, sans système de ventilation, vous courez le risque d'avoir de la condensation. Cela engendre des problèmes d'humidité qui se traduisent par des taches sur les murs et qui peuvent aussi détériorer les isolants au bout de quelques années", ajoute Grégory Larive, de la société GL Ventilation située à Fleurus.