Codeco ce mercredi 22 décembre 2021: les dernières mesures de l’année?

Un nouveau comité de concertation se réunit ce mercredi pour évoquer l’épidémie de coronavirus en Belgique et l’incertitude autour du variant Omicron.

Codeco ce mercredi 22 décembre 2021: les dernières mesures de l’année?

Les différents gouvernements du pays se retrouvent ce mercredi à 14h autour du Premier ministre Alexander De Croo pour un nouveau Codeco consacré à la situation sanitaire. Celle-ci s’améliore si on la compare aux semaines passées mais l’impression pourrait être trompeuse car le nouveau variant Omicron du Covid-19 pourrait bouleverser la situation.

Le variant Delta a fait courir à la Belgique un nouveau risque de saturation des soins de santé. Il a fallu trois réunions du comité de concertation en trois semaines pour qu'une série de mesures soient prises afin d'endiguer la menace. Les discothèques ont à nouveau tiré le volet, l'Horeca doit fermer à 23h, le masque est de rigueur à partir de 6 ans, etc.

Depuis, les indicateurs sont à la baisse. Le nombre moyen de nouvelles contaminations par jour au coronavirus est passé de 18.000 début décembre à 8.300 dans le rapport de Sciensano ce mercredi matin. Les hospitalisations sont aussi en diminution et les soins intensifs comptent désormais 709 patients contre 840 lors du pic de la 4e vague le 12 décembre.

Fermeture à 20h dans l’horeca? Retour de la bulle sociale?

Vu ces tendances, et à l'approche des fêtes, certains ont réclamé des assouplissements, par exemple une fermeture au-delà de 23h dans l'Horeca le jour des réveillons. L'Union des Classes Moyennes (UCM) l'a rappelé encore mardi dans un plaidoyer partagé par le ministre des Indépendants, David Clarinval. Mais l'heure ne semble pas au relâchement.

Selon des fuites dans les médias, les experts du GEMS qui conseillent les autorités préconisent plutôt des restrictions supplémentaires. Il est question de fermeture dans l'horeca à 20h, du retour de la bulle sociale en limitant à deux ou trois ménages les convives aux repas de fête, de faire ses courses seul, d'annuler les événements de masse, de limiter la capacité des transports publics à 50% ou encore d'imposer le télétravail à 100%.

"Lors du comité de concertation de mercredi, on devra prendre des mesures supplémentaires ", a dit mardi le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke, en commission à la Chambre, sans donner plus de précision sur les mesures envisagées. En Europe, plusieurs pays durcissent leur dispositif, en particulier les Pays-Bas voisins qui s'engagent dans un nouveau confinement. En Belgique, une telle mesure n'est pas à l'ordre du jour, ont assuré ces derniers jours plusieurs dirigeants politiques, dont la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale.

Habituellement partisan de la ligne dure, le virologue Marc Van Ranst l'a également écartée. "La situation dans notre pays est meilleure qu'aux Pays-Bas. Nous sommes plus loin en matière de doses de rappel du vaccin et nous avons moins de lits occupés en soins intensifs", a-t-il expliqué lundi à l'issue d'une réunion des experts. Ses collègues Yves Van Laethem et Steven Van Gucht se sont aussi montrés rassurants avant le Codeco: "Il ne faut s'attendre à rien de monstrueux".

Ce comité de concertation devrait être le dernier de l’année 2021. On peut supposer que le prochain aura lieu début janvier, probablement avant la rentrée scolaire.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Sur le même sujet