Tomorrowland pourra s’étendre sur trois week-ends en 2022

La province d’Anvers a donné l’autorisation aux organisateurs de Tomorrowland d’organiser son édition 2022 sur trois week-ends au lieu de deux.

Tomorrowland pourra s’étendre sur trois week-ends en 2022

Quelques conditions, rédigées après concertation des riverains, sont liées à cette autorisation. Les responsables du festival de musique ont déjà indiqué qu’ils se plieraient à ces conditions.

Ils avaient introduit une demande de pouvoir étaler leur festival sur trois week-ends en 2022, ceci afin de compenser en partie les énormes pertes encourues après les annulations en 2020 et 2021. Tant la province que les communes de Boom et Rumst ont fait savoir qu’elles n’avaient pas d’objection sur le principe pour autant que différents accords soient conclus autour de la mobilité et des nuisances sonores.

"Nous sommes très heureux", a commenté une porte-parole de Tomorrowland. "Nous allons pouvoir travailler à un scénario sur trois week-ends qui tomberont tous en juillet. Nous allons préparer cela de la même manière que si nous avions deux week-ends, à savoir en offrant une affiche variée."

Parmi les conditions associées au feu vert des autorités locales, les organisateurs devront renoncer à leurs propres hélicoptères et prévoir une heure de fermeture anticipée de la fête inaugurale The Gathering sur le camping. Des accords sur la mobilité, les feux d’artifice et l’accessibilité ont également été passés. "Nous étions au courant de ces conditions et nous allons donc nous y tenir", a ajouté la porte-parole.

Les détails pratiques de Tomorrowland 2022 seront dévoilés prochainement.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.