Le Covid perturbe durablement le système immunitaire des patients atteints d’un cancer

Le Covid-19 peut modifier le système immunitaire des patients atteints d’un cancer et, dans certains cas, provoquer une réaction inflammatoire chronique pouvant durer des mois.

Le Covid perturbe durablement le système immunitaire des patients atteints d’un cancer

Ce sont les conclusions d’une étude réalisée par différents établissements hospitaliers établis en Flandre (UAntwerpen, UZA, AZ Maria Middelares et AZ Nikolaas). La réponse immunitaire peut accélérer la croissance des tumeurs existantes, préviennent les chercheurs.

Ces derniers ont étudié les effets du Covid sur les patients cancéreux et non cancéreux, avant la vaccination. Or l’étude a montré que le coronavirus altère le système immunitaire, peut-être même pour une longue période: certains patients cancéreux présentaient des niveaux immunitaires perturbés jusqu’à trois mois après leur infection au coronavirus, tandis que d’autres ont développé une réponse inflammatoire chronique.

Cette perturbation peut accélérer la croissance des tumeurs existantes, puisque certaines protéines corporelles impliquées dans la réponse immunitaire ont un effet stimulant sur la croissance des tumeurs. Les chercheurs l’ont notamment constaté dans le cas des cancers hématologiques (leucémies, lymphomes…). Mais d’autres cancers peuvent également se développer plus rapidement.

"Cette étude ne suggère pas qu’une infection par le SRAS-CoV-2 peut provoquer un cancer, mais qu’elle peut accélérer la croissance de tumeurs existantes", précise le professeur Peter van Dam, coordinateur de l’étude et du Centre d’oncologie multidisciplinaire d’Anvers (MOCA). "Seul un suivi fréquent des patients cancéreux peut empêcher que la maladie ne s’aggrave rapidement faute d’intervention. C’est pourquoi il est important que la prise en charge du cancer ne soit pas retardée. Et bien entendu, nous continuons d’insister sur l’importance des mesures de protection telles que la vaccination, le port d’un masque et le maintien d’une certaine distance avec les patients atteints de cancer."

Cette étude intègre uniquement les patients cancéreux qui ont été infectés avant d’être vaccinés. Mais d’autres études sont en cours pour déterminer l’effet du Covid sur le développement des tumeurs chez les patients cancéreux vaccinés.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.