Conflit en Afghanistan: la Belgique ne renverra pas de demandeurs d’asile vers l’Afghanistan

Les demandeurs d’asile afghans qui ont épuisé leurs recours en Belgique ne sont en ce moment pas renvoyés de force vers leur pays d’origine, a déclaré lundi sur la VRT le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, Sammy Mahdi (CD&V).

Conflit en Afghanistan: la Belgique ne renverra pas de demandeurs d’asile vers l’Afghanistan

Six États membres de l’UE, dont la Belgique, en la personne de M. Mahdi, avaient adressé début août une lettre à la Commission européenne demandant de ne pas suspendre les expulsions de migrants afghans.

Mais la situation s'est entre-temps aggravée dans le pays, où les talibans ont pris le contrôle, à tel point qu'il est à présent clair que les réfugiés afghans ne peuvent pas être renvoyés dans leur pays d'origine pour le moment, constate Sammy Mahdi. Pour le secrétaire d'État, il faut veiller à ce que toute personne fuyant la guerre et les persécutions puisse trouver protection, où qu'elle soit.

Le secrétaire d’État ne veut pas parler d’arrêt des renvois. «C’est juste une décision de ne renvoyer personne vers une région qui n’est pas sûre. Ce n’est pas juste une décision d’aujourd’hui, c’est une décision que la Belgique prend déjà depuis des décennies.»

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.