Une démission et des explications: «Il ne s’agissait pas de faire d’Ihsane un symbole»

Alexander De Croo et Sarah Schlitz sont venus s’expliquer à la Chambre, après la démission d’Ihsane Haouach. Selon la secrétaire d’État, l’épisode n’entache pas les relations au sein du gouvernement.

Benjamin Hermann
Une démission et des explications: «Il ne s’agissait pas de faire d’Ihsane un symbole»
La secrétaire d’État Sarah Schlitz (Écolo) au cœur de la polémique sur la nomination d’Ihsane Haouach. ©BELGA

La démission d’Ihsane Haouach du poste de commissaire du gouvernement à l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes, vendredi, n’a pas de rapport avec l’existence d’une note de la Sûreté de l’État à son propos. C’est qu’a affirmé ce lundi la secrétaire d’État à l’Égalité des chances, Sarah Schlitz (Écolo), en commission de la Chambre. À la demande unanime des groupes politiques au Parlement, Sarah Schlitz et le Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld) sont venus s’expliquer sur le sujet auprès des députés.