Préavis de grève dans le secteur de l’Enfance pour le lundi 28 juin

Un préavis de grève dans le secteur de l’Enfance a été déposé en front commun (CNE, Setca et CGSLB) pour le lundi 28 juin, a informé la CNE dans un communiqué.

Préavis de grève dans le secteur de l’Enfance pour le lundi 28 juin

Les syndicats décrient un nouveau contrat de gestion qui remet en cause les engagements du gouvernement précédent concernant une augmentation du personnel d’encadrement dans les centres d’accueil de la petite enfance.

«Les fédérations d’employeurs du secteur et les organisations syndicales avaient déjà envoyé un courrier pour interpeller la ministre à ce propos début mai, sans que nous n’ayons obtenu de réponse. Avec ce préavis de grève, nous posons un ultimatum à la ministre de l’Enfance, Bénédicte Linard, pour exiger des clarifications sur les points essentiels de l’évolution de ce nouveau contrat de gestion», a expliqué au téléphone Eric Dubois, responsable du secteur non marchand à la CGSLB (Centrale générale des syndicats libéraux de Belgique).

D’après les syndicats, un de points essentiels de la précédente réforme concernait également la création de postes de direction subsidiés. «Or ici, il faudrait passer par des appels à projets, ce qui est problématique car cela ne fournit aucune garantie», poursuit Eric Dubois.

Dans un contexte déjà tendu par les conditions de travail et des questions de rémunération, les partenaires sociaux demandent d’être reçus avant toute prise de décision. Sans réponse substantielle de la part de la ministre aux préoccupations du secteur, une journée d’action sera organisée le lundi 28 juin.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.