Des experts menacés: «Parfois, je réponds pour montrer que je ne suis pas un robot»

Certains experts scientifiques subissent insultes et menaces. C’est le cas, notamment, d’Erika Vlieghe. Yves Van Laethem, lui, dit ne jamais en avoir fait l’expérience.

Benjamin Hermann
Des experts menacés: «Parfois, je réponds pour montrer que je ne suis pas un robot»
Insultes, menaces, attaques sexistes: Erika Vlieghe en a vu de toutes les couleurs. ©BELGA

Ils sont sous les feux de la rampe, depuis le printemps 2020. Ceux qu’on appelle les experts, qu’ils soient épidémiologistes, virologues infectiologues, l’ont parfois appris à leurs dépens: être exposé implique aussi que l’on peut être moqué, critiqué, voire menacé, d’autant plus que l’on porte un message qui n’est guère populaire.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...