Les effets de la pandémie: «Le niveau de détresse psychologique a doublé»

La crise n’a pas provoqué une augmentation spectaculaire des suicides. Mais l’isolement social et la précarité, boostés par la pandémie, font leur travail de sape.

Pascale Serret
Les effets de la pandémie: «Le niveau de détresse psychologique a doublé»
Le taux de suicide n’a pas grimpé en flèche. «Mais la situation expose bien une partie importante de la population à un risque suicidaire.» ©Halfpoint - stock.adobe.com

La pandémie va aussi laisser des traces psychiques dans la société. De quelle ampleur? Pour combien de temps? Personne ne sait encore... Mardi, en commission Santé du Parlement wallon, les témoins du terrain sont venus apporter leur propre récit.