La plateforme belge Bit4you attaque Facebook auprès de la Commission européenne

La plateforme belge d’échange de cryptomonnaies, Bit4you, attaque Facebook auprès de la Direction générale Concurrence de la Commission européenne, annonce-t-elle mercredi.

La plateforme belge Bit4you attaque Facebook auprès de la Commission européenne

Elle accuse le réseau social de nuire à son développement en l’empêchant de faire de la publicité sur ses pages.

«Facebook interdit aux plateformes d’échange de cryptomonnaies européennes non réglementées ou non cotées en Bourse d’avoir recours à la publicité en ligne ‘non search’ en Europe, alors que les Européens reçoivent abondamment des publicités pour des plateformes de cryptomonnaies étrangères et notamment américaines», dénonce Bit4You.

Après une mise en demeure restée sans suite, bit4you dépose désormais une plainte auprès de la DG Concurrence de la Commission européenne pour atteinte à la concurrence.

«De notre point de vue, il n’est pas juste pour les Européens d’être incités à choisir des plateformes lointaines et sans contact humain, alors que nous leur offrons une alternative locale», déclare le CFO de Bit4You, Marc Toledo. «Ne pas pouvoir disposer du porte-voix que représente la publicité en ligne ‘non search’ est un réel handicap pour notre structure, comme pour d’autres plateformes européennes qui subissent le même préjudice.»

Bit4you se réserve le droit d’entamer, par ailleurs, d’autres procédures en vue d’obtenir un traitement sans discrimination par Facebook, conclut-elle.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.