Le contrat public avec «itsme» est renouvelé pour trois ans

Le SPF Stratégie et Appui a renouvelé pour une période de 3 ans le contrat conclu avec «Belgian Mobile ID», le développeur de l’application d’identité mobile «itsme», annonce le secrétaire d’État à la Digitalisation, Mathieu Michel.

Le contrat public avec «itsme» est renouvelé pour trois ans

En janvier 2018, «itsme» a été officiellement reconnu par les autorités comme moyen d’authentification sécurisé sur le FAS ( ‘Federal Authentication Service’ ou service fédéral d’authentification). En décembre 2019, le schéma FAS/itsme a été notifié au niveau européen par les autorités belges.

Les autorités ont ainsi satisfait à la demande de prévoir une clé numérique mobile pour se connecter aux services publics en ligne, qui se situe au même niveau de sécurité que la carte d’identité électronique (eID). Le contrat, qui avait initialement été conclu pour une durée de 3 ans, est à présent renouvelé pour une même période, après une évaluation positive, a indiqué le secrétaire d’État.

Istme a été créé en 2017 par un groupement de plusieurs banques belges (Belfius, BNP Paribas Fortis, ING et KBC) et d’opérateurs télécoms (Proximus, Orange et Telenet). L’application a été accréditée un an plus tard par le gouvernement belge.

Après un début hésitant en 2018 (8,48% des connexions sur des services publics en ligne ont été effectuées via itsme), elle a connu une croissance continue. Fin 2019, elle représentait 21,50% de l’ensemble des authentifications sur les sites des autorités, avant un bond en 2020 à 33,65% de l’ensemble des authentifications.

Plus de deux millions de Belges se sont identifiés avec itsme sur les services en ligne de l’administration l’année dernière, notamment pour se connecter au portail de l’e-Santé en cette période sanitaire chamboulée.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.