Le fisc n’annoncera pas la cible des contrôles fiscaux

Cette année et la prochaine, le SPF Finances n’annoncera pas officiellement la cible des contrôles fiscaux, comme ce fut déjà le cas en 2020, rapporte «L’Echo» ce mercredi, citant la porte-parole du SPF Finances.

Le fisc n’annoncera pas la cible des contrôles fiscaux

«Nous ne ferons pas d’annonce des actions de contrôle en 2021, ni en 2022 de la manière traditionnelle comme on le faisait jusqu’à 2019», confirme Florence Angelici, porte-parole du SPF Finances.

L’administration fiscale invoque deux raisons pour ce changement de stratégie: «la crise du coronavirus a encore un impact important et partiellement inconnu sur notre travail de contrôle. Et nous voudrions développer une nouvelle approche vraiment pro-active, c’est-à-dire donner aux contribuables la possibilité de se mettre en ordre avant le début des actions de contrôle. Les annonces que l’on faisait auparavant étaient faites à un moment où il était trop tard pour encore régulariser la situation».

Dans la pratique, les cibles de l’administration fiscale se concentreraient actuellement sur deux éléments avance l’avocat fiscaliste Thierry Litannie: les comptes à l’étranger et les immeubles détenus à l’étranger par les contribuables belges.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.