Annulation en Flandre du «compteur qui tourne à l’envers»: en Wallonie, «on a anticipé»

En matière de panneaux photovoltaïques, la situation en Wallonie n’est pas la même qu’en Flandre, où la Cour constitutionnelle a annulé jeudi le système de compensation du compteur d’électricité «qui tourne à l’envers», apprenait-on vendredi au cabinet du ministre wallon de l’Énergie, Philippe Henry.

Annulation en Flandre du «compteur qui tourne à l’envers»: en Wallonie, «on a anticipé»

En Flandre, pour préserver la compensation du compteur qui tourne à l’envers même pour les installations équipées d’un compteur digital, le gouvernement régional a imposé aux fournisseurs d’électricité de reprendre l’excédent de production des détenteurs de panneaux solaires en été pour qu’ils le rétrocèdent en hiver, au même prix. Tous les risques (équilibre, différence de prix, etc.) sont donc supportés par les fournisseurs. Ces derniers ont contesté cette compétence à la Région et ont, in fine, gagné, expliquait-on au cabinet Henry.

«En Wallonie, on a anticipé et on a interrogé les fournisseurs avant de décider de garantir la ‘compensation sur l’électricité (composante marché)’ jusqu’en 2030 pour les prosumers ayant installé leurs panneaux avant 2024. On a donc décidé que les prosumers resteraient hors du marché jusqu’à cette date (donc ils gardent une facturation annuelle pour la partie ‘électricité’ même s’ils ont un compteur communicant), ce qui a fait dire aux fournisseurs qu’ils n’introduiraient pas de recours», ajoute-t-on.

A Bruxelles, la question ne se pose plus: le principe du compteur qui tourne à l’envers a été supprimé le 1er janvier 2020.

La Cour constitutionnelle a a annulé jeudi le règlement flamand sur le compteur d’électricité qui tourne à l’envers, en pointant du doigt un conflit de compétences dans ce système qui a pour effet d’annuler le tarif de transport du réseau haute tension, qui relève du fédéral. Le tarif prosumer flamand est lui aussi menacé.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.