Tournée minérale revient pour une 5e édition «un peu différente»

La campagne «Tournée minérale», qui met au défi les Belges, depuis 2017, de ne pas consommer d’alcool durant le mois de février, revient cette année pour une cinquième édition «un peu différente» mais avec la même philosophie de mise en garde contre les méfaits de l’alcool.

Tournée minérale revient pour une 5e édition «un peu différente»

Après avoir lancé «Tournée minérale» et piloté quatre éditions, la Fondation contre le Cancer a en effet décidé de passer le relais. En Belgique francophone, c’est l’ASBL «Univers santé» qui a repris le flambeau, alors que l’organisation «VAD/De Druglijn» est à la manœuvre en Flandre.

12 litres d’alcool pur par an

Le défi lancé aux Belges reste néanmoins le même: un mois de février sans alcool. «Un verre de vin ou une bière après le boulot, après l’entraînement, pendant la préparation du repas... pour beaucoup, l’alcool fait partie de la routine, parfois quotidienne. Mais cette consommation régulière, parfois excessive n’est pas dénuée d’impact», rappelle-t-on alors que le Belge consomme en moyenne plus de 12 litres d’alcool pur par an, ce qui place la Belgique «dans le peloton de tête de la consommation d’alcool en Europe.»

L’usage nocif d’alcool cause 10,5% des décès en Belgique, soit environ 10.000 par an.

Cette nouvelle édition de «Tournée minérale» sera donc l’occasion pour les participants de faire une pause dans leur consommation d’alcool, de s’interroger par rapport à celle-ci, voire, le cas échéant, de se défaire de mauvaises habitudes prises durant le confinement.

Cette cinquième édition se vivra notamment via une page Facebook «Tournée minérale Belgique» et le compte Instagram @tourneemineralebefr. Des capsules vidéos, des challenges, des récompenses sont notamment prévus, de mêmes que des conseils, du coaching et des recettes de boissons non alcoolisées.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.