De Sutter soutient l’initiative des banques de créer un réseau commun de distributeurs de billets

La ministre des Entreprises publiques Petra De Sutter (Groen) soutient l’initiative des banques de créer un réseau de distributeurs de billets sur le territoire belge, a-t-elle indiqué mardi en commission Mobilité et Entreprises publiques de la Chambre.

De Sutter soutient l’initiative des banques de créer un réseau commun de distributeurs de billets

Les quatre grandes banques belges (Belfius, BNP Paribas Fortis, ING et KBC) avaient annoncé début 2020 s’associer pour créer un réseau commun de distributeurs automatiques de billets afin de répondre au changement de comportement des consommateurs en matière d’utilisation d’argent liquide.

Les banques vont oœvrer à une «répartition plus équilibrée des distributeurs tout en élargissant sensiblement les possibilités de déposer de l’argent liquide», avaient-elles indiqué. Bpost-Banque, appartenant à 50-50 à Bpost et BNP Paribas Fortis est également partie prenante de l’initiative.

Interrogée à la Chambre sur les récentes fermetures de distributeurs de billets de banque, singulièrement en zone rurale, Petra De Sutter e exprimé son soutien à cette initiative privée. «C’est une initiative qu’il faudrait incontestablement encourager», a-t-elle soutenu, y voyant une manière plus efficace de répondre au problème, au lieu de poser «des conditions strictes dans le contrat de gestion (de Bpost)».

La ministre a néanmoins rappelé que l’actuel contrat de gestion de Bpost lui imposait d’assurer la présence d’un distributeur automatique de billet dans chaque commune du pays si aucune institution bancaire n’y offrait ce service. L’entreprise publique est également disposée à répondre à des demandes spécifiques de certaines communes, telle que la ville de Bruxelles pour un éventuel distributeur à Neder-Over-Heembeek, l’autorité communale devant toutefois assurer la charge financière.

«La Vivaldi abandonne le Luxembourg», s’est emporté l’Attertois Josy Arens (cdH, opposition), qualifiant cette réponse d’«inacceptable». Le député a déposé une motion en conclusion de son interpellation.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.