VIDÉO | «Hold-up», le film complotiste taclé par Sciensano: «Des théories fumeuses»

Au cœur de la polémique pour les théories complotistes qu’il relaie, le film «Hold-up» a été démonté par l’Institut de santé publique lors de sa conférence de presse de ce vendredi.

A. Ma.

Sorti mercredi sur internet, le film français «Hold-up» fait des vagues jusqu’en Belgique!

Financé par des cagnottes en ligne, ce documentaire rassemble une galaxie de sceptiques et d’experts en tout genre attaquant les mesures prises contre la crise du Covid-19, jusqu’à l’explication finale d’un complot mondial dont la pandémie serait l’objet.

Dans une tribune sur le site «FranceSoir», régulier relais des positions controversées concernant la pandémie, le producteur du documentaire, Christophe Cossé, décrit un «virus pas plus offensif qu’un autre Covid saisonnier» et s’élève contre une «incroyable et phénoménale entreprise de manipulation globale».

+ VIDÉO | Coronavirus : « L’immunité de groupe sans vaccin est un leurre ! »

Interrogé sur ce film au cours de la conférence de presse de ce vendredi, Antoine Iseux, du Centre de Crise National, oscillait entre colère et amertume.

«Dans des situations éprouvantes, on cherche à comprendre et on se pose des questions. Certains proposent des réponses, échafaudent des théories qui ne se basent pas toujours sur des faits. Et ce, souvent, pour se conforter dans leurs certitudes. Et parfois, aussi, pour faire vendre des films.»

Énervé notamment par la confusion des genres que ce film instaure – «Le film est assez habile: il prend toute l’esthétique d’un travail journalistique basé sur des analyses» – Antoine Iseux rejette en bloc les propos qui y sont relayés durant 2h50 (!): «Ces théories se basent sur des contre-vérités flagrantes et elles ne résistent pas à l’épreuve des faits.»

«Nous vous invitons réellement à prendre du recul par rapport à ces théories fumeuses. Certaines d’entre elles sont même dangereuses puisqu’elles encouragent certains à ne pas respecter les recommandations sanitaires, poursuit celui qui est devenu un visage de la lutte contre la propagation du coronavirus en Belgique. Ayez un esprit critique. Écoutez plutôt votre médecin et les sources fiables que vous connaissez.»