Drogues et festival: tolérance zéro, et après?

La mort d’un festivalier vendredi à Anvers était bien liée à la drogue. À Tomorrowland comme ailleurs, la politique de réduction des risques ne fait toujours pas partie de l’arsenal sanitaire.

Pascale Serret
Drogues et festival: tolérance zéro, et après?
La gigantesque fête de l’electro tient sa ligne dure : pas de drogue. Et donc, pas de testing. ©BELGA

Il a fait un malaise vendredi devant la scène principale du festival Tomorrowland à Boom (Anvers). Il est mort peu après à l’hôpital d’Anvers. Un lien a pu être établi avec la drogue. Il avait 27 ans. Son corps va être rendu à sa famille, en Inde.