EN IMAGES | Muse, la machine pour refermer Werchter

Les portes de Rock Werchter se sont fermées hier soir, après une invasion de robots habillés de néons.

Hier soir, Rock Werchter portait bien son nom. Muse a clôturé le festival par un concert résolument rock. Le trio britannique a plongé le public de la Main Stage dans un décor de science-fiction durant plus de deux heures. Matthew Bellamy, Christopher Wolstenholme et Dominic Howard ont ouvert le show avec Algorithm, entourés d'une armada de robots luminescents. Ils ont ensuite poursuivi avec leurs morceaux les plus emblématiques. Uprising, Supermassive Black Hole, Hysteria, Time is running out, les titres s'enchaînaient sans accro, tandis que défilaient machines futuristes, androïdes et autres objets tout droit sortis de Matrix ou Blade runner. Le plus impressionnant restait à venir. Un robot géant animé est sorti dans le fond de la scène tandis que Matthew Bellamy poursuivait, imperturbable.