The Voice Belgique: les dix prestations qu’il ne fallait pas louper aux blind auditions

Du frisson, on en a eu lors des auditions à l’aveugle de The Voice Belgique. Voici, en toute subjectivité, les dix prestations qui fallait avoir vu. Parce qu’on aime frissonner.

T.B.
The Voice Belgique: les dix prestations qu’il ne fallait pas louper aux blind auditions
Charlotte Foret ©RTBF – Stéphane Laruelle

Alice Spa (équipe Slimane – 4 buzz)

Si vous aimez les voix cristallines, vous ne pourrez que craquer pour Alice. On est, certes, très proche de la chanson originale avec cette reprise de Juliette Armanet, mais la fragilité de la jeune femme fonctionne à merveille dans ce registre.

Byllel Benyahia (équipe Typh – 3 buzz)

«Le mec me fait du blues, comment voulez-vous que je résiste?» Avec cette phrase, Typh Barrow a tout résumé sur Byllel. L’accent anglais du chanteur originaire de France a privé de candidat du 4e buzz de Matthew Irons, mais l’émotion était bien présente.

Charlotte Foret (équipe Matthew – 4 buzz)

C'est sans conteste l'une des plus grosses révélations de ces auditions. Charlotte Foret a déjà tout pour s'imposer. Elle a rendu le jury complètement fou avec sa voix aux multiples formes. Ne pas la retrouver dans le dernier carré de la compétition serait surprenant. Mais le jeu est encore long et les favoris doivent sans cesse faire mieux. C'est tout ce qu'on lui souhaite.

Emanuel Ibraim (équipe Slimane – 4 buzz)

Peu ose s’attaquer à un morceau de Céline Dion et on peut comprendre pourquoi. Emanuel y a été avec toute sa fraîcheur et cette voix incroyable, qui vous capte instantanément. Lui aussi a rendu fou le jury. Ne reste qu’à confirmer aux duels pour s’ouvrir un boulevard lors des lives.

Emeline Tout Court (équipe Vitaa – 3 buzz)

L’OVNI de cette saison se prénomme Emeline. Emeline Tout Court. Ça plante déjà le décor. Comme si reprendre Jacques Brel, seule avec son accordéon, ne suffisait pas, Emeline s’est dit qu’elle allait refaire la chanson en verlan. Et ça fonctionne. Que peut-on faire, si ce n’est s’incliner?

Guillaume Vermeire (équipe Slimane – 3 buzz)

Habitué des castings, Guillaume n’a pas tremblé face au jury. Il a même envoyé tout ce qu’il avait, guitare à la main, comme pour mieux montrer l’étendue de son talent. C’était juste, c’était précis, c’était bon. Simple et efficace.

Mattéo Terzi (équipe Typh – 4 buzz)

La musique de Mattéo est simple, élégante, modeste. Il est le genre de candidat qui peut faire des ravages si le public accroche. Pourra-t-il se séparer de sa guitare qui l’accompagne sans arrêt? On est curieux de voir.

Nicholas Brynin (équipe Vitaa – 3 buzz)

Nicholas, c’est du rap qui déborde de partout, jusque sur sa casquette et dans sa voix. Énergique et habité sur scène, il a offert un moment rare au public. On espère qu’il pourra rester dans ce registre, notamment lors des duels. Car le format The Voice est parfois difficile pour ce genre de talent.

Ola Polet (équipe Matthew – 4 buzz)

Même si vous n’en pouvez plus d’Ed Sheeran, on vous conseille de tendre une oreille vers la reprise d’Ola. Sa voix chaude et son groove ont sublimé le morceau «Happier». Le genre de voix hyper reconnaissable qu’on entend que trop peu dans l’émission.

Pavel Guerchovitch (équipe Matthew – 4 buzz)

Avec Charlotte, Pavel est notre deuxième énorme coup de cœur de ces auditions. Son sens du show, sa musicalité, sa maîtrise de la guitare et son sourire communicatif ont fait se lever le public et le jury de The Voice. Il y a des signes qui ne trompent pas.