Dépénalisation de l'IVG: «Le débat aurait dû aller au Sénat»

Pour la sénatrice MR Christine Defraigne, le Sénat est plus à même d’examiner le dossier de la dépénalisation de l'IVG avec plus de sérénité.

Philippe Lawson
Dépénalisation de l'IVG: «Le débat aurait dû aller au Sénat»
Juriste de formation, Christine Defraigne prône la dépénalisation totale de l’IVG. ©Reporters/QUINET

Présidente du Sénat et cheffe de groupe MR au conseil communal à Liège, Christine Defraigne a une analyse sur le texte de la majorité fédérale (MR, N-VA, CD&V, Open VLD) sur la dépénalisation de l’avortement ou de l’Interruption volontaire de la grossesse (IVG).