The Voice Belgique, fin des blinds: coaches frustrés et dernière baffe pour la route

Les auditions à l’aveugle de cette nouvelle saison The Voice Belgique sont terminées. Avec les derniers talents, dont une grosse baffe, et des coaches qui n’ont pas pu buzzer comme ils le voulaient.

Thomas Bernard

Ce qu’il faut retenir de l’émission:

1.Trois équipes de treize talents | Seules BJ Scott et Vitaa avaient encore de la place disponible dans leur équipe respective avant de commencer ce blind. Elles ont rapidement buzzé pour clôturer leur moisson de candidats.

Malgré la limite de douze talents par équipe, la règle de The Voice autorise les coaches à prendre un talent supplémentaire, une fois que toutes les équipes sont complètes. Slimane, Vitaa et Matthew Irons n’ont pu résister à l’appel de ce talent bonus.

Un «cadeau empoisonné», puisqu’ils devront donc éliminer une personne de plus lors des duels, prochaine étape de l’émission. Un déchirement à n’en pas douter.

2.Une émission plus courte… mais longue | Dix minutes plus courte que les autres blinds, cette émission n'en a pas moins été un peu longuette. Sur la fin, on a carrément eu droit à un immense récapitulatif des équipes, de près de vingt minutes. Utile, mais long…

Conséquence, c’est aussi l’émission qui a vu passer le moins de talents sur le plateau, avec seulement onze prestations ce soir, contre treize habituellement (douze pour la première émission).

Plusieurs coaches ont également dû trouver le temps long, en ne pouvant plus buzzer de candidat à leur guise. Une frustration qui fait partie du jeu.

3.Matthew prend la guitare | Les coaches ne sont pas juste bons à rester assis sans bouger. On en a encore eu la preuve ce soir. Il y a eu le câlin collectif de Slimane, la danse entre ce dernier et BJ Scott et surtout un peu de musique signé Matthew Irons.

Le leader de Puggy a attrapé la guitare électrique en toute fin d’émission, pour venir accompagner, sur scène, le dernier talent de la soirée Un moment de détente qui chamboule un peu la conduite de l’émission et qui amène toujours du peps. On apprécie.

4.Quelques statistiques | On n'a eu droit qu'à six buzz ce soir, de loin l'émission la moins agitée de toute. Les candidats avaient près de 30 ans en moyenne, l'un des chiffres les plus élevés de la saison.

Si on fait le point sur les équipes finales, BJ a celle la plus âgée en moyenne, avec 29 ans et demi. Elle devance Matthew Irons (25 ans), Vitaa (près de 24 ans et demi) et c’est donc Slimane qui a l’équipe la plus jeune (23 ans et demi).

L’anglais a été, comme d’habitude, majoritaire ce soir, avec 72% de titres dans cette langue (moyenne de tous les blinds: 73%). Signalons, pour la forme, que sur les 75 candidats qui se sont présentés devant les coaches, 24 n’ont pas eu la chance d’être repris, dont 20 qui ont chanté en anglais.

Quel coach s’est le plus retourné? Vitaa est largement en tête, avec ses 29 buzz. Elle devance Slimane (25) et Matthew Irons (23). Notons que BJ Scott ne s’est retournée que 17 fois pour obtenir ses douze talents. On ne le dira jamais assez, quand BJ buzze, ce n’est pas pour rien.

5.La prestation à revoir | Mona Miozesky aurait mérité plus qu'un seul buzz tant sa prestation fut captivante de bout en bout. Sur le titre culte de Nina Simone, «Feeling Good», déjà maintes fois repris par de nombreux artistes, elle a envoûté le plateau en proposant une magnifique version. Une dernière baffe pour la route.

Son grain de voix, sa prestance, ses envolées, tout était réuni pour faire de son audition un grand moment. Derrière leur siège qu’ils ne pouvaient plus retourner, Slimane, BJ Scott et Matthew Irons ont trépigné et ont ri jaune, devant obligatoirement laisser ce talent à Vitaa. Un joli coup pour la coach, qui n’a pas caché sa joie.

Place aux duels maintenant!

LE RÉCAPITULATIF DES ÉQUIPES