Abonnements mobiles: le douloureux comparatif Belgique / France

Comparez votre abonnement mobile belge à ceux proposés à prix similaires en France.

Georges Lekeu
Abonnements mobiles: le douloureux comparatif Belgique / France
Les opérateurs français sont plus agressifs et compétitifs que les nôtres, même si la qualité de leurs réseaux laisse parfois à désirer. ©justyle - stock.adobe.com

C'est un cliché qui a la peau dure.

En France, les abonnements mobiles seraient nettement plus intéressants qu'en Belgique.

À prix équivalents, les clients français hériteraient de meilleures conditions (minutes d'appel, volume 3G/4G).

En ligne et à la télévision, les publicités tapageuses renforcent ce sentiment.

Contre 15,99€, Free Mobile offre ainsi les appels et les SMS illimités et 100 GB d'Internet mobile.

Des larmes de jalousie perlent au coin de vos yeux?

Évidemment, la qualité décriée du réseau mobile Free est ici passée sous silence.

Il est temps de comparer et de bousculer certaines idées reçues.

Abonnements mobiles : Belgique contre France
Infogram

L’exception Free

Même en France, Free est considéré comme un franc-tireur, un trublion qui donne des coups de pied dans la fourmilière.

D'un point de vue strictement comptable, ses deux abonnements mobiles sont impossibles à concurrencer:

-2€ par mois pour 120 minutes d'appel, les SMS illimités, 50 MB de 3G/4G

-15,99€ par mois pour les appels et les SMS illimités, 100 GB de 3G/4G

Nos opérateurs belges sont largués!

Gros revers de la médaille, le réseau mobile de Free est considéré comme le pire de France.

Dans toutes les statistiques de l'ARCEP, le régulateur officiel, la compagnie est plus souvent qu'à son tour quatrième et bon dernier.

Qualité des réseaux, France KO

Au-delà des carences de Free, la qualité des réseaux mobiles est une question bien plus délicate en France qu'en Belgique.

Le territoire hexagonal est nettement plus imposant et plus diversifié que notre très plate petite Belgique.

En 4G, SFR, pourtant premier de la classe de ce critère précis, se contente de 59% du territoire couvert.

Plus globalement, les performances (appels maintenus 2 minutes avec une qualité parfaite par exemple) chutent une fois que l'abonné français quitte une zone dense pour une zone intermédiaire ou, pire encore, une zone rurale.

+ À lire : Observatoire sur la couverture et la qualité des services mobiles en France

Bref, même si chaque abonné Proximus, Orange Belgium ou Base bute parfois sur les caprices de son réseau, le client belge reste nettement mieux loti.

De très timides progrès sur l’illimité

Les appels illimités, c'est le Graal accessible en Belgique contre 26,40€ par mois chez Orange, 35€ chez Base et 43€ chez Proximus.

Les progrès sont timides et l'abonnement Orange Panthère Unlimited Edition (26,40€ au lieu de 33€) n'est que temporairement proposé aux 10 000 premiers clients.

+ À lire : Appels illimités, Orange tente le coup de poker

Pour ceux qui se moquent de l'Internet mobile (3G/4G) en France, Bouygues Telecom B&YOU 24/24 2Mo octroie les appels illimités contre… 7,99€ par mois.

L'addition grimpe à 14,99€ par mois pour y greffer 1 GB de 3G/4G, 19,99€ pour 20 GB et 24,99€ pour 50 GB.

Des gigas à la pelle

Dans le catalogue de nos trois propriétaires d'un réseau de téléphonie mobile, Base est l'opérateur qui propose le plus de volume 3G/4G avec Base 45:

-45€ par mois

-24 GB d'Internet mobile par mois jusqu'à la fin de l'année (volume doublé)

-12 GB dès 2018

En France a contrario, les GB (gigabytes) sont distribués nettement plus généreusement, dans toutes les catégories de prix:

-100 GB avec Free Mobile Forfait à 15,99€ par mois

-50 GB avec Bouygues Telecom B&YOU 50Go à 24,99€ par mois

-30 GB avec Orange Play 30 Go à 34,99€ par mois

La vague des bonus

Offrir des bonus qui sortent subtilement du cadre de l'abonnement mobile, c'est un autre domaine dans lequel nos opérateurs souffrent de la comparaison avec certains de leurs homologues français.

Dès son abonnement à 19,99€ par mois, SFR offre à ses clients l'accès illimité au Bouquet Presse et aux contenus habituellement payants de certains médias en ligne.

Avec son abonnement le plus coûteux, Bouygues Telecom va plus loin encore, en greffant l'accès à plus de 80 titres de presse, à cinq chaînes sportives, etc.

Chez nous, Proximus ajoute à ses trois abonnements mobiles «l'utilisation illimitée de votre app favorite en Belgique et en UE.»

 Proximus vous permet d’utiliser WhatsApp, Facebook, Twitter, Snapchat ou Instagram sans consommer de données mobiles (3G/4G).
Proximus vous permet d’utiliser WhatsApp, Facebook, Twitter, Snapchat ou Instagram sans consommer de données mobiles (3G/4G). ©Capture d’écran

À partir d'Orange Koala (25€ par mois), Orange Belgium mise sur l'abonnement Coyote en bonus, 32 GB de stockage dans le cloud et les appels illimités vers Orange Belgium. Ces avantages croissent ensuite au fil des abonnements.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...