Les Belges, gros chauffards en France: 1.150 infractions par jour

Excès de vitesse et franchissements de feux rouges: les Belges se distinguent en France. En 2014, ils ont commis pas moins de 420 000 infractions.

P.S.
Les Belges, gros chauffards en France: 1.150 infractions par jour
CIRCULATION-VACANCES-ROUTES ©BELGA/AFP

Il est bien terminé le temps où une infraction commise en France restait sans suite.

La directive européenne sur les échanges d’informations entre Etats-membres a eu le temps de se concrétiser et de se transformer en amendes, directement perçues ou envoyées par la poste un peu plus tard. Ou en sanctions immédiates, selon les cas.

Et les Belges ont été très... motivés, côté statistique: selon l’Agence wallonne pour la sécurité routière, pas moins de 420 000 infractions commises par des conducteurs belges ont été enregistrées sur le territoire français en 2014. Soit 1 150 par jour.

Surtout des excès de vitesse, selon la Délégation interministérielle de la Sécurité routière en France. Viennent ensuite les franchissements de feux rouges.

Le coup de l’oreillette

Vu les performances de 2014, la toute nouvelle Agence wallonne pour la sécurité routière préfère enfoncer le clou avant ce gros week-end de départ en vacances. Et relancer un appel à la vigilance.

Ainsi, pour rappel, la directive porte sur huit modèles d’infraction: le port de la ceinture de sécurité (enfin, le non-port), le franchissement d’un feu rouge, la conduite en état d’ébriété, la conduite sous l’influence de drogues, le non-port du casque, la circulation sur une voie interdite, l’usage illicite d’un téléphone portable «ou de tout autre équipement de communication en conduisant un véhicule».

«Tout autre équipement», ça vaut pour l'oreillette, désormais interdite au volant en France (lire par ailleurs). Qu'on se le dise!

En tête, le peloton belge...

Les Belges ne sont bien entendu pas les seuls à se permettre quelques libertés avec la sécurité routière en France.

Mais avec nos 420 000 infractions, nous devançons les Allemands (411 000 infractions pour 81 millions d’habitants), les Hollandais (372 000 infractions pour 17 millions d’habitants), les Espagnols (412 000 infractions pour 47 millions d’habitants) et les Luxembourgeois (35 000 infractions pour 550 000 habitants).

Pour une fois, nous sommes presque en tête de liste. Mais pas de quoi être fiers...

Ce qui vous attend si...

L’Agence wallonne pour la sécurité routière rappelle aussi ce qui nous pend au nez en cas d’infraction constatée. À peu de chose près la même chose qu’en Belgique...

«Les sanctions encourues par un conducteur commettant un excès de vitesse en France sont: le paiement d’une amende forfaitaire ou de consignation ainsi que la suspension immédiate du permis de conduire et/ou l’immobilisation du véhicule (pouvant donner lieu ultérieurement à sa confiscation).»

Une amende et plus de voiture, quand on est en vacances, c’est tout de même moyennement festif.

Les nouveaux interdits

Sur l'ensemble des nouvelles mesures entrées en vigueur depuis le début de cet été en France, on a surtout retenu l'interdiction du port des oreillettes ou des casques audio (lire par ailleurs).

Mais la réduction de la vitesse est aussi au programme: certaines zones habituellement estampillées 90 km/h passent à 80 km/h.

C’est déjà le cas dans la Drôme entre Croze-Hermitage et Valence sur 18 km (RN7), dans l’Yonne entre la Charité et Auxerre sur 32 km (RN151), dans la Nièvre sur 17 km (RN151) et dans la Haute-Saône entre Echenoz-Le Sec et Rioz sur 14 km (RN57)

Des dizaines de panneaux sont là pour vous le rappeler. Au passage, la signalisation dans l’Yonne a été largement vandalisée il y a deux jours (pliés, etc.). Soyez donc doublement vigilants.

Bonne route!