Le rachat de créances à la rescousse

Une facture B2B (entre entreprises) sur trois n’est pas payée à temps. Les sociétés de rachat de créances ont leur rôle à jouer pour aider les sociétés. Exemple avec Koalaboox et son tout nouveau système.

Magalie Begon
Le rachat de créances à la rescousse
mounting thermal insulation boards ©Ingo Bartussek – Fotolia

La situation pose toujours problème aux entreprises même si les choses vont en s’améliorant: bon nombre de factures B2B (business to business, entre entreprises donc) ne sont pas acquittées à temps. Durant le premier trimestre 2015, ce sont ainsi 29,06% des factures qui n’ont pas été payées dans les délais impartis. C’est toutefois mieux que pour le premier trimestre 2014 où ce chiffre s’élevait à 35,18% selon une étude menée par Graydon, spécialiste des informations d’entreprise.