Cours philosophiques : un « tournant décisif » qui donne raison à Richard Miller, juge le MR

L’arrêt de la Cour constitutionnelle sur le caractère facultatif du cours de religion ou de morale dans l’enseignement officiel constitue «un tournant décisif dans l’histoire de l’enseignement officiel en Belgique», a estimé jeudi le président du MR Olivier Chastel.

Cours philosophiques : un « tournant décisif » qui donne raison à Richard Miller, juge le MR
BELGIUM LIEGE POLITICS MEETING MR ©BELGA

«Dans une démocratie comme la nôtre, un arrêt de la Cour constitutionnelle ne peut pas être ignoré par les responsables politiques», déclare le président du parti d’opposition à la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Chastel lit dans cet arrêt la confirmation du bien-fondé du combat mené par le député Richard Miller depuis des années pour que l’organisation des cours dits philosophiques soit réformée. Il rappelle que la députée Françoise Bertieaux a déposé une proposition de décret visant à créer un cours de citoyenneté obligatoire.

Plaçant le débat sur la voie parlementaire plutôt que gouvernementale, Olivier Chastel propose la mise en place, pour une durée de trois mois, d’une commission mixte (parlementaires et représentants des différents cours convictionnels), afin de dégager une réponse à l’arrêt de la Cour constitutionnelle et mettre en œuvre une réforme des cours philosophiques.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...