Un débat depuis une décennie

Le remplacement de certains cours de religion par des cours de philosophie et de religions comparées est sur la table depuis dix ans.

C’est Hervé Hasquin, alors ministre-président MR, qui avait mis le projet sur la table. Depuis lors, le sujet revient régulièrement sur la table, en vain. «Mais les aspects idéologiques se sont toujours heurtés aux aspects pratiques», analyse Jean-François Husson, secrétaire général du centre de Recherche en Action publique, Intégration et Gouvernance.