Laurent Louis soutenu par Dieudonné

Laurent Louis a tenu le premier meeting électoral de son nouveau parti. À cette occasion, le controversé député a reçu le soutien du... controversé humoriste Dieudonné.

Laurent Louis soutenu par Dieudonné

Laurent Louis est sous la menace d'une levée de son immunité parlementaire mais souhaite se présenter aux élections du 25 mai prochain avec son nouveau mouvement « Debout Les Belges ». Le député a tenu dimanche soir à Bruxelles au premier meeting électoral.

Ce meeting a eu lieu dans un cinéma situé à deux pas de la place Flagey, dans la commune bruxelloise d’Ixelles. Pointant d’un doigt accusateur l’«oligarchie», les «banksters» (terme inventé par le fasciste belge Léon Degrelle au milieu des années trente, repris depuis lors par le Front national français), les «corrompus» et les «francs-maçons» qui gouvernent la Belgique, le parlementaire fédéral a tenu un discours enflammé annonçant que «Debout Les Belges allait redonner le pouvoir au peuple», a précisé le coordinateur de Resistances.be, le journal web de l’observatoire belge de l’extrême droite éponyme, Manuel Abramowicz.

Selon ce dernier, près de 450 jeunes supporters du député - «essentiellement des jeunes Belges d’origine maghrébine, africaine et de ‘jeunes blancs anti-système’» - s’étaient déplacés pour ce premier meeting électoral du mouvement «Debout Les Belges».

Selon le récit de RésistanceS.be, photo à l'appui, le rassemblement noir-jaune-rouge de Laurent Louis fut à plusieurs reprises ponctué de «quenelles», le signe de reconnaissance anti-système inventé en 2009 par l'humoriste et politicien français «antisioniste» Dieudonné.

Et à la fin du discours du fondateur de «Debout Les Belges», son GSM sonna, dans un scénario bien huilé d’avance. Retransmis en direct dans la salle, c’était Dieudonné en personne pour annoncer son soutien total à la nouvelle aventure électorale de Laurent Louis, a ajouté Abramowicz.

Selon lui, «le meeting du député euphorique s’est alors terminé par une gigantesque quenelle made in Dieudonné spécialement dédiée au Premier ministre fédéral Elio Di Rupo, la cible de prédilection de Louis». «Avec un chant repris par la salle en extase: ‘Elio, Elio, la sens-tu qui se glisse dans ton cul, la Quenelle?’» (sic), toujours selon RésistanceS.be.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.