La N-VA isolée sur la Communauté métropolitaine en Flandre

La N-VA s’est trouvée bien isolée, ce mercredi, en Commission du Parlement flamand, lors d’un débat sur la Communauté métropolitaine (CM). Il s’agit d’une plate-forme dans laquelle se retrouveront les régions et les communes des Brabants flamand et wallon.

La N-VA isolée sur la Communauté métropolitaine en Flandre

Le CD&V et le sp.a ont clairement dit qu’ils n’acceptaient pas que la N-VA continue à la présenter comme une forme d’élargissement de Bruxelles et demandent que le gouvernement flamand prenne position.

La constitution d’une Communauté métropolitaine fait partie de l’accord sur la scission de l’arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde.

Dès le début, la N-VA - qui n’est pas partie prenante à cet accord communautaire intervenu entre 8 partis - a dit que la CM constitue une forme détournée d’élargissement de la Région bruxelloise et de francisation de la périphérie.

Eric Van Rompuy (CD&V) s’en est pris au ministre des Affaires intérieures Geert Bourgeois (N-VA) dont le parti «échauffe» les esprits dans la périphérie contre l’accord sur BHV. «Le gouvernement flamand doit s’opposer à cette désinformation». M. Van Rompuy a insisté sur le fait que la CM ne peut imposer aucune décision aux communes et qu’on ne peut pas obliger celles-ci à y participer. Pour le sp.a, Mia De Vits a abondé dans le même sens.

Les partis d’opposition Open Vld et Groen ont également demandé au ministre de clarifier sa position. Seul le Vlaams Belang a apporté son appui à la N-VA.

Le chef de groupe N-VA Matthias Diependaele a défendu la position de son parti alors que le ministre a souligné que la CM n’avait pas encore fait l’objet d’une discussion au sein du gouvernement flamand.

CD&V, sp.a, Open Vld et Groen ont dit ne pas se satisfaire de cette déclaration.

La N-VA a appelé toutes les communes concernées à voter une motion pour s’opposer à la CM alors que plusieurs acteurs économiques dont le VOKA, pourtant proche de la N-VA, défendent la mise en place d’une telle plate-forme.