La taxe nucléaire passe de 550 à 475 millions en raison des deux réacteurs fermés

La taxe sur la rente nucléaire que le gouvernement réclamera en 2013 aux producteurs d’électricité a été fixée à 475 millions d’euros, soit 75 millions de moins que celle de 2012.

La taxe nucléaire passe de 550 à 475 millions en raison des deux réacteurs fermés

Cette diminution s’explique par la fermeture temporaire des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2, a indiqué ce lundi le secrétaire d’Etat Melchior Wathelet, à l’issue d’un comité restreint.

Ce dernier a également reçu mandat pour négocier avec les électriciens un mécanisme de mise à disposition de 1.000 mégawatts pour favoriser la concurrence, en lien avec la prolongation de dix ans du réacteur de Tihange 1 décidée début juillet.

L’équipe Di Rupo s’était alors accordée sur la fermeture des réacteurs nucléaires Doel 1 et 2 en avril 2015 et sur la prolongation de Tihange 1, dont la fermeture est dès lors reportée à avril 2025.

Il avait également été décidé de mettre à disposition des fournisseurs quelque 20% de la production nucléaire totale en Belgique, une mesure dont l’objectif est de faire baisser les prix à la consommation.

Le plan approuvé début juillet envisage aussi un mécanisme permettant d’interdire à un opérateur de fermer une centrale si un besoin apparaît en termes de sécurité d’approvisionnement.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.