La force des Wallons dépend de leur dynamisme économique

D’aucuns, à l’instar de Willy Borsus, auront trouvé «convenu» le discours de Rudy Demotte. Le chef de groupe MR s’attendait à un message plus pro-actif du ministre-président du gouvernement wallon, à l’heure où la Wallonie s’apprête à rencontrer des échéances importantes. «Je n’ai pas senti une mobilisation forte et encore moins l’annonce des réformes attendues», a jugé Borsus, en marge de la réception officielle des Fêtes de Wallonie.

J.H.

Se situant dans l'Horizon lointain de son plan pour 2022 – «ma mission va au-delà de cette législature», dit-il -, Rudy Demotte n'en a pas moins appelé «chacun à mouiller sa chemise», «soudés pour la Wallonie», et a répété qu'il entend «valoriser pleinement l'intégration des nouvelles compétences.»