« Une double lecture absolument sublime »

Une charte pour la Flandre, quel est le mal ? Si le parti indépendantiste de Bart De Wever n’était pas à plus de 40 %, il n’y en aurait aucun. La Flandre pourrait même s’offrir une constitution. Il faudrait modifier la Constitution belge qui l’interdit pour le moment, mais pourquoi pas.

C.E.
« Une double lecture absolument sublime »
Divers_201205231657_33725678.jpg

Dans de nombreux États fédérés (les États-Unis, la Suisse, l'Allemagne), les entités ont des constitutions propres. « Je ne suis donc pas opposé à l'introduction d'une Constitution pour les Communautés, affirme d'emblée le constitutionnaliste de l'ULg, Christian Behrendt, pourtant fédéraliste convaincu. Mais la Belgique n'est pas un État comme un autre. Nous vivons face à la tendance centrifuge très forte de la Communauté flamande ».