Bons d’État: 270.000 Belges pour 5,729 milliards d’euros au total

Les chiffres définitifs viennent d’être communiqués ce lundi : la semaine dernière, quelque 270.000 Belges ont investi 5.729.300.000 euros dans des bons d’État.

Bons d’État: 270.000 Belges pour 5,729 milliards d’euros au total

Récoltés au cours de la dernière émission de l’année, ces 5.729.300.000 euros constituent un montant record, reléguant à la seconde place les 510 millions d’euros engrangés en septembre 1998.

« En 2008 et 2009, nous avions également dépassé les 500 millions d’euros mais le montant atteint cette fois-ci est bien supérieur à ce que nous obtenons normalement sur une année », a précisé Jean Deboutte, directeur de la stratégie à l’Agence de la Dette.

Ce sont surtout les bons d’État à 5 ans qui ont séduit les investisseurs, leur souscription ayant atteint 4,714 milliards d’euros.

Selon l’Agence de la Dette, les bons d’État ont bénéficié d’un coupon intéressant mais aussi du coup de pouce du Premier ministre démissionnaire Yves Leterme et du maintien du précompte mobilier à 15%. « Cela a surtout eu un impact ces derniers jours, lorsque cette information a été confirmée », a poursuivi Jean Deboutte.

Quoi qu’il en soit, le succès rencontré par cette émission aura des conséquences sur les montants que la Belgique devra lever l’an prochain. « Nous sommes encore en train de mettre sur pied un plan de financement pour les mois à venir mais ce qui est certain, c’est que le succès de cette souscription diminue les montants qui devront être récoltés l’an prochain », a encore indiqué M. Deboutte.

La période de souscription courait du 24 novembre au 2 décembre.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.