ÉCOLO : Jean-Mi Auguste, Isa clown blanc

Javaux et Durant forment la paire gagnante. Le premier est relations publiques d'Écolo, la seconde rassure les militants.

ÉCOLO : Jean-Mi Auguste, Isa clown blanc
162838 ©(photo Belga)

I l y a quelques années, le gros problème d'Écolo était son absence de leadership.

Aujourd'hui, les Verts ont compris que l'incarnation du parti au travers de têtes de pont était un mal nécessaire.

La direction bicéphale d'Écolo ne semble pas perturber les Wallons. Que du contraire : le couple Jean-Michel Javaux-Isabelle Durant fonctionne comme le clown blanc et l'auguste. Ces deux-là sont connus et appréciés. Mais pas pour les mêmes raisons ni dans les mêmes cercles. Et c'est ce qui fait leur force et leur complémentarité.

Jean-Mi, c'est le RP du parti. Cool, extraverti, à l'aise devant les médias qu'il a appris à connaître et à apprivoiser, il séduit surtout à l'extérieur de son parti. Son indice de confiance au sein du PS, du cdH et du MR en dit long sur l'image positive qu'il dégage. Trois Wallons sur quatre sont conquis. Autant que pour Elio Di Rupo.

Isa, elle, est plus réservée et passe légèrement moins bien que son alter ego auprès des autres partis. En revanche, aux yeux des électeurs écolos, c'est elle qui fait l'unanimité presque parfaite. Plus de neuf Verts sur dix la plébiscitent! Sans doute représente-t-elle encore la garantie d'indépendance et de démocratie interne si chère aux Écolos.

Bref, Javaux-Durant, c'est le ticket gagnant. L'association fait mouche et contribue plus que certainement au redressement spectaculaire des écologistes francophones dans les intentions de vote. À tel point que, pour la succession de Javaux, les Écolos envisageraient... Durant (16 %) et pour celle de Durant... Javaux (24 %). La preuve qu'ils font une équipe complémentaire.

Reste à voir s'ils tiendront la distance jusqu'en juin. Mais vu le trend positif du couple infernal, on voit mal comme une coalition pourrait se former en ignorant Écolo.