Un camionneur sur trois somnole au volant

Une enquête révèle qu'un chauffeur de camion flamand sur trois admet somnoler de temps en temps à régulièrement derrière le volant. Mais la fédération des transporteurs estime que les chiffres sont biaisés.

Un camionneur sur trois somnole au volant
11622 ©(photo Belga)

Cet avis n'est pas suivi par la Fédération royale belge des transporteurs et des prestataires de services logistiques. La Febetra considère que cette étude a été réalisée sur un trop petit échantillon d'entreprises. "Plus d'entreprises de transport doivent être interrogées", dit la Fédération, qui ajoute qu'il existe des contrôles très strictes en matière temps de trajet et temps de repos.

La police accentue les contrôles