Attentats de Bruxelles: la plus grosse balance de l’enquête, c’est un PC

L’analyse du PC retrouvé dans une poubelle à proximité de la planque de la rue Max Roos a permis d’extraire des fichiers audio édifiant et permettant de retracer les derniers jours de la cellule terroriste.

Emmanuel Huet
Attentats de Bruxelles: la plus grosse balance de l’enquête, c’est un PC
©BELGA 

Le PC porte le numéro 18/4500 et est visible dans la vitrine des pièces à conviction de la cour d’assises. Sous la paroi de verre, on y retrouve des éléments clés comme des boulons, des connecteurs, un drapeau de Daech, des armes… Mais au regard de l’enquête, cet ordinateur de marque HP est un des éléments clés pour décrypter ce qui s’est tramé dans les jours et les heures précédant les attentats, pour comprendre quel a été le rôle de certains des accusés. Ce PC, c’est la plus grosse balance de cette enquête...

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...