Remboursement  des soins dentaires: le délai de deux ans maintenu en 2023

Les visites chez le dentiste effectuées en 2021 et 2022 seront prises en compte pour permettre un meilleur remboursement des soins réalisés en 2023, dans le cadre du trajet de soins buccaux. La visite annuelle " obligatoire " n’a plus vraiment la cote au sein de la profession.

Caroline Desorbay
 Si vous avez consulté votre dentiste en 2021 ou en 2022, vous bénéficierez d’un meilleur remboursement en 2023.
Si vous avez consulté votre dentiste en 2021 ou en 2022, vous bénéficierez d’un meilleur remboursement en 2023. ©RomanR – stock.adobe.com 

Pour inciter les Belges à se rendre plus régulièrement chez le dentiste, le trajet de soins buccaux a été mis en place en 2016. Objectif: favoriser la prévention pour limiter les coûts élevés liés aux interventions tardives. En 2015, une enquête de santé de l’Inami a révélé que 40% de la popualtion se passaient de la visite annuelle chez le dentiste. "On a tout à gagner d’un dépistage précoce: quand on prend les problèmes au départ, on évite les aggravations, souligne Michel Devriese, past-président de la Société de médecine dentaire. Ce trajet de soins comporte deux aspects: la surveillance et le dépistage au niveau des caries et des maladies des gencives ainsi que les traitements préventifs tels que le détartrage".

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...