Les enfants perchés de la Révolution [CRITIQUE & INTERVIEW] - La tête dans leurs nuages

Jean-Sébastien Bordas lance, seul, une nouvelle série jeunesse dans laquelle les mômes déshérités de la Révolution française trouvent refuge… sur les toits de Paris.

Michaël Degré

Enfant, Jean-Sébastien Bordas aimait construire des cabanes avec les autres gamins du quartier. Des refuges où il a vécu, en leur compagnie, mille aventures "avant que la mairie ne les rase ; je pense que je ne m’en suis jamais vraiment remis", regrette-t-il encore.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...