Procès des attentats : Krayem piégé par ses échanges Facebook avec son frère

Osama Krayem, c’est le suspect qui accompagnait Khalid El Bakraoui au métro Pétillon. Il était également chargé du même sac à dos que le terroriste mais a finalement fait demi-tour. Les enquêteurs l’estimaient beaucoup plus dangereux que " l’homme au chapeau " qui avait abandonné sa bombe à l’aéroport. Dans le cas du métro, Osama Krayem est reparti avec sa bombe. " On craint un nouvel attentat, " disent les enquêteurs.

Emmanuel Huet
 Osama Krayem (à droite) n’ira pas plus loin que la station Pétillon. Khalid El Bakraoui (gauche) se fera exploser à Maelbeek.
Osama Krayem (à droite) n’ira pas plus loin que la station Pétillon. Khalid El Bakraoui (gauche) se fera exploser à Maelbeek. ©Jla

C’est au travers d’informations déclassifiées de la Sûreté de l’État que Krayem sera localisé chez Hervé Bayingana. Les services de renseignement avaient pu identifier le profil Facebook "özz özz" qui échange avec Anas Krayem, le frère d’Osama. Les connections relient des adresses IP localisées dans des phone shop à Bruxelles mais aussi au domicile de Hervé Bayingana, rue du Tivoli.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...