Taxe nucléaire : «En 2008, j’ai annoncé la conclusion d’un accord avec Electrabel… alors qu’il n’était pas finalisé», révèle Paul Magnette

L’ex-ministre de l’Énergie revient sur le coup de bluff qui lui a permis d’imposer à Electrabel la contribution de répartition

Guillaume Barkhuysen
Romain Veys
 En 2009, Paul Magnette a forcé un accord qui visait à prolonger les trois plus anciens réacteurs du parc nucléaire.
En 2009, Paul Magnette a forcé un accord qui visait à prolonger les trois plus anciens réacteurs du parc nucléaire. ©JC Guillaume

Paul Magnette, dans quel contexte avez-vous décidé de taxer les surprofits réalisés par les exploitants de Doel et de Tihange, alors que vous occupiez le poste de ministre de l’Énergie entre décembre 2007 et décembre 2011 ?

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...