A Karatu, du lait de la coopérative fait la différence

En Tanzanie, les Îles de Paix sont partenaires d’une coopérative laitière. L’ONG l’aide notamment à professionnaliser le processus.

Mathieu Golinvaux
Tanz
©Mathieu Golinvaux

En Tanzanie, les Îles de Paix ne travaillent pas uniquement aux côtés des agriculteurs. L’ONG apporte également son soutien et son expertise à d’autres corps de métier, comme ce producteur de farine qui a développé une véritable petite entreprise au cœur de son village et vend désormais chaque année plusieurs tonnes de son produit.

L’ONG travaille également aux côtés d’une coopérative laitière gérée entièrement par des femmes, du côté de Karatu. « La coopérative n’a pas été créée sous notre impulsion, elle existait déjà avant nous puisqu’elle a été lancée en 2017, détaille Ayesiga Bulewa, gestionnaire de programme. Mais nous avons décidé de nous associer au projet en 2020 pour aider à professionnaliser encore un peu plus leur processus, au niveau de la vente des produits et du marketing de ceux-ci, notamment. L’idée est entre autres d’augmenter leurs connaissances en allant leur montrer ce qui se fait ailleurs. »

+ Cliquez sur ce lien pour lire la suite

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...