Tinne Van der Straeten: « En 2020, la sortie du nucléaire demeurait l’option la plus sûre »

Dans le cadre de notre enquête sur le fiasco de la loi de sortie du nucléaire et la poltique énergétique belge de ces 20 dernières années, la ministre de l’Energie, Tinne Van der Straeten (Groen), revient sur le changement de direction pris par la Vivaldi suite à la guerre en Ukraine et sur le prolongement de l’exploitation de Tihange 3 et Doel 4 jusqu’en 2036.Interview.

Guillaume Barkhuysen
Romain Veys
 Selon la ministre de l’Energie, le gouvernement Michel avait confirmé la sortie du nucléaire dans sa préparation du CRM.
Selon la ministre de l’Energie, le gouvernement Michel avait confirmé la sortie du nucléaire dans sa préparation du CRM. ©Photo News 

En 2020, durant les négociations qui ont permis la formation de la Vivaldi, l’option de prolonger le nucléaire avait été écartée. Pourquoi ?

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...