Doel 4 et Tihange 3: un accord qui rend caduque l’ambition historique de la loi de 2003

L’accord conclu entre l’État belge et Engie-Electrabel repousse à 2036 la sortie complète du nucléaire en Belgique.

Romain Veys
 En 2003, Olivier Deleuze inscrivait la Belgique dans un scénario de sortie progressive du nucléaire.
En 2003, Olivier Deleuze inscrivait la Belgique dans un scénario de sortie progressive du nucléaire. ©BELGA 

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement fédéral décide de prolonger la durée de vie de réacteurs nucléaires à des fins de production industrielle d’électricité.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...