Climat: l’année 2022 de tous les extrêmes en Europe

Année climatique record, une de plus en Europe, selon les relevés de Copernicus.

Alain Wolwertz
 Les émissions de gaz à effet de serre avaient diminué au cours de la pandémie de Covid. Elles reprennent de plus belle.
En 2022, les concentrations de CO2 et de méthane dans l’atmosphère ont encore augmenté. ©maykal – stock.adobe.com 

Les nouvelles données du service Copernicus de l’Union européenne sur le changement climatique révèlent une nouvelle année d’extrêmes climatiques en Europe. Avec de nombreux records de température élevée et une augmentation des concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. L’été 2022 a même été le plus chaud jamais enregistré en Europe et chaque mois de l’été dans l’hémisphère nord a été au moins le troisième plus chaud au niveau mondial. Des données qui s’ajoutent à une série d’événement climatiques extrêmes qui ont frappé la planète en 2022.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...