Procès des attentats | Un démineur raconte: "On était là pour constater l’inévitabilité de la mort"

Enquêteurs et démineur ont témoigné des conditions de travail effroyables qu’ils ont dû vivre lorsqu’ils sont descendus dans l’enfer du métro à Maelbeek.

Emmanuel Huet
 L’image a été prise quelques instants après l’explosion. Le terroriste s’était fait exploser dans le second wagon du métro.
L’image a été prise quelques instants après l’explosion. Le terroriste s’était fait exploser dans le second wagon du métro.

"Il y avait un quart de la charge explosive à Maelbeek par rapport à Zaventem. Mais il y a eu le même effet et le même nombre de victimes." L’intervention du responsable du service des démineurs (SEDEE) a permis d’illustrer la violence de l’explosion qui a déchiqueté la rame dans le métro de Maelbeek. Les photos qui ont défilé, ce lundi, sur les grands écrans de salle du procès des attentats de Bruxelles étaient effroyables…

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...