« Kaléidoscope », un braquage en morceaux

La mini-série Netflix revisite les braquages dans un style qui rappelle un peu la franchise " Ocean’s ", mais en inventant sa propre grammaire… et en offrant le choix de l’ordre de lecture au spectateur.

Michaël Degré
La mini-série Kaleidoscope a été mise en ligne par Netflix le 1er  janvier et le succès est assez fulgurant.
La mini-série Kaleidoscope a été mise en ligne par Netflix le 1er janvier et le succès est assez fulgurant. ©COURTESY OF NETFLIX 

Braquer une banque, même en 2023, reste un concept de nature à nourrir une œuvre de fiction. Kaléidoscope, la mini-série mise en ligne par Netflix le 1er janvier, et dont le succès est assez fulgurant (elle est la plus regardée du moment), est là pour le prouver, une fois encore.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...