Colonisation, sécurité, refonte de la justice : Israël met la barre à l’extrême droite toute

Le gouvernement de Benjamin Netanyahou, tout juste formé, attaque l’année avec des intentions d’expansion claires.

Clément Boileau
 Itamar Ben Gvir arpentant l’esplanade des mosquées, ce mardi.
Itamar Ben Gvir arpentant l’esplanade des mosquées, ce mardi. ©AFP 

Après sa victoire électorale grâce à son alliance avec l’extrême droite, Benjamin Netanyahou a enfin pu former, à la toute fin de l’année 2022, le gouvernement le plus à droite de l’histoire d’Israël, comptant seulement 5 femmes en son sein.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...