Tirailleurs, Les Banshees d’Inisherin, Cet été-là, The Enforcer: les 4 sorties cinéma de ce mercredi 4 janvier 2023

Des Sénégalais, un mafieux, des copains qui boudent et même l’odeur des pins: il y a tout cela, et c’est à peu près tout, dans les (rares) sorties cinéma de ce mercredi 4 janvier. Les critiques de L’Avenir vous disent quoi en penser. Vous n’êtes pas obligés de les croire. Juste de les lire (ça n’a pas changé en 2023).

Michaël Degré
Élise Lenaerts
Constant Carbonnelle
Elli Mastorou
Tirailleurs, Les Banshees d’Inisherin, Cet été-là, The Enforcer: les 4 sorties cinéma de ce mercredi 4 janvier 2023
©ÉdA

1Tirailleurs

Ce que ça raconte

En 1917, un père s’enrôle dans l’armée française pour protéger son fils, qui a été recruté de force.

Ce qu’on en pense

Omar Sy surprend à contre-emploi dans ce drame de guerre fort et intimiste qui rend hommage aux tirailleurs sénégalais.

La critique complète

2Les Banshees d’Inisherin (The Banshees of Inisherin)

Ce que ça raconte

Sur une île perdue au large de l’Irlande, Colm décide de mettre un terme à son amitié avec Padraic, comme ça, du jour au lendemain.

Ce qu’on en pense

Dans le genre comédie sombre, on a rarement vu mieux. C’est déprimant à souhait mais aussi d’une déroutante humanité.

La critique complète

3Cet été-là

Ce que ça raconte

Dune, 11 ans, revient sur son lieu de vacances habituel, deux ans et une dispute familiale plus tard. Rien n’a changé, mais tout a changé. À commencer par elle.

Ce qu’on en pense

Une chronique familiale qui se place à hauteur d’enfant, et explore le passage de l’enfance à l’adolescence. Un film qui, toutefois, perd un peu de l’authenticité du roman graphique qu’il transpose sur grand écran. Moyen bien.

La critique complète

L’interview d’Éric Lartigau

4The Enforcer

Ce que ça raconte

Cuda, un homme de main pour la pègre de Miami, se met le monde du crime à dos pour sauver la peau d’une jeune fille.

Ce qu’on en pense

Hormis le ténébreux Banderas, rien à sauver dans ce thriller prévisible qui s’inspire lourdement de films bien meilleurs.

La critique complète

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...